Rech Regisseur pour CM (18 au 26 Sept)

Proposez des postes sur vos films.

Modérateurs : Guido, Lully

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Rech Regisseur pour CM (18 au 26 Sept)

Messagepar VideoPhasm » 02 Aoû 2006 13:48

Bonjour,

:arrow: Je recherche un(e) regisseur pour la période du 18 au 24 Septembre 2006.
Le tournage s'effectue à Bourg d'Oisans et à Chambery.

---) Le travail consistera à preparer 3 repas pour jour (petit dèj' + picnic midi + soir) pour environ 10 personnes.

Permis B demandé.
Poste non rémunéré mais defrayé.
Toute les techniciens sont nourris et logés sur place.

Equipe agée entre 20 et 25 ans donc ambiance assurée!!
Voilà...

Mathieu Berthon au 06 86 13 94 29

Avatar de l’utilisateur
Thorn
Messages : 2050
Enregistré le : 28 Oct 2005 13:30
Localisation : Lyon

Messagepar Thorn » 02 Aoû 2006 14:14

Salut à toi, VideoPhasm ,

Juste pour le principe, pourrais-tu nous éclairer quant à la prod, la réalisation, et éventuellement un synopsis court du film, histoire de nous mettre l'eau à la bouche !

Bonne chance pour ton tournage, et bravo ! 8)

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Messagepar VideoPhasm » 02 Aoû 2006 14:52

Certes Thorn
voilà un petit resumé....

Ce film, en écriture depuis plusieurs mois, est né de la collaboration entre un groupe de post-rock AZRAEL, une jeune chorégraphe de danse contemporaine lyonnaise et un vidéaste.
Le court métrage sera tourné sans dialogue et verra sa bande son jouée en live lors de représentations à la Friche RVI Villeurbanne ou dans des pubs/concerts lyonnais.
Il servira aussi de support vidéo lors de dates françaises du groupe.
Voir site du groupe: http://vdurif.free.fr/Azrael/index.php

Le film ( entre experimentation, fantastique et drame) racontera les dernières heures d'une jeune femme en phase terminale du sida.
(le film pourrait être parrainé par des assoc. pour la lutte contre le sida et co-produit par une jeune boite de prod lyonnaise) ---) en negociation
Le film fera intervenir aussi de la création textile et du maquillage fx.
Le tournage est prévu pour septembre 2006 à Bourg d'Oisans et à Chambery en Isère.

synopsis(tres resumé):
Atteinte d'une maladie mortelle, une jeune femme tente de se suicider en se jetant dans un torrent.
Sauvée des eaux par un jeune courturier aveugle et sans domicile fixe, celle-ci va tenter de reprendre conscience de son corps et de faire le deuil de sa mort imminente.

voilà

A bientôt.

magic_stefr
Messages : 61
Enregistré le : 02 Nov 2005 18:21
Localisation : Lyon_France
Contact :

Messagepar magic_stefr » 02 Aoû 2006 15:54

Bonjour,
Ce projet m’apparaît être très intéressant, même s'il semble plus s’apparenter à un film de commande qu’a une création cinématographique.
Par contre, s'agit-il plus de la fabrication d'un habillage scénique ou d’un clip vidéo que d'un court métrage?
Si il s'agit d'un habillage scènique, je trouve dommage que les techniciens et les artistes qui travaillent sur cette oeuvre ne soient pas rémunérés puisque le public va payer sa place pour voir le spectacle.
Bonne chance pour votre tournage...
j'espére voir le résultat trés bientôt...

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Messagepar VideoPhasm » 02 Aoû 2006 16:50

Bonjour magic stephr

Je ne sais pas si nous pouvons conciderer ce film comme une commande sachant que le réalisateur est l'auteur du scénario (le thème a pu s'encrer dans une thématique "sociale" par hasard) cependant on peut l'inscrire dans un genre qui peut se rapprocher plus du concept d'instalation vidéo.

La notion de clip, pour ma part, est encore reductrice car il s'agit de créer des images pour des sons (ici les images et la bande sonore sont dependantes lui de l'autre)

La notion de benévolat est très importante pour moi car je concidère le projet comme un "portofolio commun".
Chaque technicien apporte sa pate personelle o projet et par le même occasion se "l'approprit".

A l'heure ou la notion de budget definit la pseudo qualité d'un film (oui on peut dire ce qu'on veut c aussi le cas dans le court métrage) je veux encore croire en l'efficacité du système D et de la passion...

C une autoproduction (2 mois d'usine)

voilà...
Merci pour les encouragements!
Tchao

Le film sortira en decembre 2007 (si pas de retard)

magic_stefr
Messages : 61
Enregistré le : 02 Nov 2005 18:21
Localisation : Lyon_France
Contact :

Messagepar magic_stefr » 02 Aoû 2006 18:59

J'aime beaucoup l'illustration vidéo, et j'ai moi même aidé à l'envol des premier Vj's pro Lyonnais.
Mais j'ai toujours insisté pour que la conception des visuels soit rémunérée.
En fait ce que j'entendais par film de commande, c'est qu'il y ait un but lucratif.
Parlé de bénévolat, (qui est une pratique “amateur“) alors que le public vas payer sa place pour assisté au spectacle d'un groupe professionnel, ne me parrait pas être la meilleure façon de faire reconnaitre l'art vidéo à sa juste valeure.
Les musiciens, les décorateurs, les techniciens lumières et son vont être payés lors des concerts alors que les personnes qui vont passer deux mois sur la création du film ne recevront qu'un dvd au final.
Si les images et la bande sonore sont dependantes l'une de l'autre (et c'est ce qui me plait dans le concept). Pourquoi ne pas prévoir une juste rémunération du producteur à chaque diffusion du film? (exemple un % de la recette) Ainsi il pourrait pleinement jouer son rôle de producteur et rémunéré les gens qui ont travaillés sur le film.
Comme toi, je crois à la passion, mais la passion n'est qu'une sale manie sans tarvail et tous travail mérite salaire.
Quand au système D, pour moi, il n'est à envisager que lorsque toutes les autres pistes ont étés épuisés...
Enfin, plus l'on déprécie le travail et moins l'on paye les professionnel, plus on met en danger la création cinématographique.

sur ce je te souhaite bonne chance, et tien nous au courrant des avancés de ton projet...

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Messagepar VideoPhasm » 02 Aoû 2006 20:15

Je suis moi même monteur pro (BTS) et recherche un emploi remunéré.
Je suis d'accord avec toi sur le fait que tout travail mérite salaire cependant notre court métrage n'a pas les ambitions que tu sembles lui attribuer.
Je conçois ce film d'abord comme une aventure humaine et un moyen de provoquer chez les autres des emotions (n'est ce pas le premier objectif de l'Art)
Je réalise ce film avant tout pour l'envie de CREER.
L'esprit de rémunération, dans ce projet, n'a pas sa place sachant que tous les gens sur ce projet sont volontaires et motivés pour produire une oeuvre qui puisse toucher le public (même une petite partie serait suffisante pour nous rendre heureux)
Ce projet peut paraitre utopique mais c de cette façon que je le definie actuellement.
Nous avons envisagé un moment de le distribuer sons licence libre.

Tu as l'air bien au point en ce qui concerne la rémunération...
Serais-tu producteur? si oui
Serais-tu interessé par mon projet? lol

magic_stefr
Messages : 61
Enregistré le : 02 Nov 2005 18:21
Localisation : Lyon_France
Contact :

Messagepar magic_stefr » 02 Aoû 2006 22:31

Si tu es monteur pro, tu sais que tu ne trouveras pas "un emploi rémunéré" mais des vacations, de plus ou moins courte durée selon le travail à effectuer.
Il me semble qu’à la base, c’est l’une des choses à comprendre et à assimiler, nous sommes tous des indépendant.
En tant que chef d’entreprise, je reçois beaucoup trop de demande d’emplois dont la lettre de motivation commence par :
« Monsieur, j’ai l’honneur de postuler à un emploi de … dans votre entreprise… »
On ne postule pas à un emploi quand on est indépendant, on propose ses services ! je ne comprends pas que l’on n’explique pas ça dans les formations audiovisuelles, et que surtout on n’explique pas la "précarité" qui va avec.(c'est un état d'esprit)

Mais nous avons là une conversation très intéressante qui touche aux fondements de notre profession ! Revenons plutôt à ton projet.

En effet, je suis producteur.
Tel que tu me le présentes, il ne s’agit pas à mes yeux d’un court-métrage puisque le film ne peut être exploité qu’en concert. Pour moi nous parlons là, plus d’arts vidéo que de cinéma. (ce qui n’enlève rien à la qualité artistique de l’œuvre et n’est nullement péjoratif)
En ce qui concerne ta question :
« Serais-tu intéressés par mon projet? Lol »
La réponse est que j’étudie tous les projets sérieux et qualité qui me sont proposés. Donc envois moi ton projet en MP et je te répondrais.
Par contre, il est vrai que même si je trouve l’univers scénique du groupe AZRAEL plutôt intéressant, je ne suis pas spécialisé dans ce genre de prod. Mais sait-on jamais…

En tant que producteur, je trouve dommage de “perdre“ l'énergie d'une quinzaine de personnes volontaires et motivés pour réaliser un film sans en récolter le moindre fruit.
Pourquoi ne pas proposé aux divers intervenants de rentré en participation dans le film, et de demander au producteur du groupe de reverser, au même titre que pour les musiciens, une part des recettes des concerts sous forme de droits d’auteur du film?
Cela ne va être très gros mais c’est mieux que rien, et ça permet de valoriser le travail de chacun.
D’ailleurs, c’est la loi, comme pour la musique, lors de la diffusion d’images en public, son ou ses auteurs doivent être rémunéré (s).

Autrement reste cette dernière solution « Creative Commons » que tu évoques.
Personnellement, je la trouve très adaptée tant que l’on envisage aucune diffusion commercial ce qui est vraiment très rare, en tout cas, ça n’as pas l’air d’être le cas pour ce projet.
Désolé pour cette réponse un peu longue, mais nous sommes là sur un cas trés interresant et qui mérite que l'on s'y attarde.
Si d'autres personnes ont un avis...

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Messagepar VideoPhasm » 04 Aoû 2006 18:05

Regisseur trouvé. donc annonce plus valable.

Avatar de l’utilisateur
LPM
Messages : 670
Enregistré le : 28 Nov 2005 07:39
Localisation : Isère
Contact :

Messagepar LPM » 09 Aoû 2006 08:05

magic_stefr a écrit :Si d'autres personnes ont un avis...


Mon avis est très simple: évidemment qu'on souhaiterait pouvoir rémunérer tous ceux qui s'impliquent dans un projet... Mais il faut de l'argent... Donc un producteur et une production qui s'occupe de tout ça... Si on a pas ça, et que l'envie de tourner est trop forte, et bein faut faire de l'autoproduction, cad investir son propre argent dans les films... Financer rien que la régie, l'hébergement et le matériel, si on veut faire les choses bien, c'est énorme... On ne peut pas après se permettre financièrement de payer les gens car ça triple le budget !!!

D'où un constat très simple au final: si le film est produit par une boite de production reconnue et qui reçoit des subventions alors là la rémunération est obligatoire, s'il s'agit d'une autoproduction, tout est dit... Après les contrats de rémunération sur d'éventuelles recettes d'exploitation et autre, j'y crois pas trop... Si le mec fait un jackpot, il me semble normal qu'il reverse une partie des benefices aux participants mais ça fait con de dire vous serez payés sur les benefs du film car 9 fois sur 10 tu reçois quedalle...

Ce serait le rêve de pouvoir dire "Tiens je fais un court, au fait vous serez payé" mais avant de parvenir à ça il faut à minima faire ses preuves et bien souvent ça passe par de l'autoprod... Après si y d'autres alternatives, on est tous preneurs !

Bonne chance à Videophasm pour son projet un peu dark... Après son dernier film à la David Lynch, il sait au moins sur quel terrain il s'aventure...

VideoPhasm
Messages : 147
Enregistré le : 11 Déc 2005 15:09
Localisation : PARIS / LYON
Contact :

Messagepar VideoPhasm » 11 Aoû 2006 17:11

yep merci pour l'encouragement LPM!
Bon courage aussi pour tes courts!!
Bye

Avatar de l’utilisateur
Pierroh
Messages : 217
Enregistré le : 26 Nov 2005 17:50
Localisation : Valence
Contact :

Messagepar Pierroh » 13 Aoû 2006 13:50

excusez moi d'intervenir...

mais je trouve qu'il est bien trop facile de parler d'autoprod' et de se dégager des considérations financières...

lorsque je suis réalisateur passionné, j'ai le droit de demander à 15 personnes de travailler bénévolement. (cas 1)

par contre, lorsque je suis en contrat avec une prod', je suis en droit d'éxiger d'être payé ! (cas 2)

vous n'avez pas l'impression que vous tournez pas rond ?

si le producteur ne paye pas les techniciens (ce que je ne souhaite pas), il passe pour un exploiteur, un esclavagiste...
si le réalisateur (qui n'a pas de prod') le fait, il passe pour un passionné !

mais j'en ai assez de faire ce raccourci...

le réal (dans le cas 1) en autoprod', se place comme un producteur à mon sens, et est, par voie de conséquence tout aussi esclavagiste que le prod qui ne paye personne.

la passion, n'empêche pas d'essayer de trouver des solutions de financement, ou de rémunération des techniciens (aussi symbolique soient-ils !)

- Stef parle de rétributions... c'est une solution, mais il y'en d'autres...
- la participation privée (ou mécénat, ou encore sponsoring) en est une autre.
- dire que c'est un projet de passionnés alors, bien même qu'aucun (ou presque qu'aucun) producteurs n'ont été contacté... je trouve que c'est prendre les gens pour des c...

je ne connais pas votre projet, et loin de moi l'idée de le dévaloriser... ou encore de le critiquer... mais je fais assez souvent ce constat que les projets se font sans aucune ambition !

cette ambition, oui, celle qui porte les projets, et qui nécessite qu'on se creuse la tête, pour arriver à monter son projet dans de bonnes conditions.

comment attendre d'une personne qu'elle donne le meilleur d'elle, si elle n'est pas reconnue ? oui, bien sur ! la reconnaissance aujourd'hui passe par une rémunération (même symbolique).

merci de cette écoute (ou lecture) attentive...

ce message n'a d'autres intentions que de motiver les personnes qui croient en leurs projets que de les porter toujours plus haut, et d'essayer de le faire de son mieux.... dans des conditions acceptables pour tous.

il est facile de dire, que c'est un portfolio pour toute l'équipe... tous les producteurs pourraient dire la même chose, et l'économie du cinéma s'écroulerait... juste parcequ'on ne s'est pas donné la peine de faire ce qu'on aimerait que les autres nous fassent !

à bon entendeur...
Image

Avatar de l’utilisateur
LPM
Messages : 670
Enregistré le : 28 Nov 2005 07:39
Localisation : Isère
Contact :

Messagepar LPM » 16 Aoû 2006 16:09

Pierroh...
1) As-tu déjà réalisé un film ?
2) As-tu déjà rempli des dossiers de production ou d'aides ?
C'est à force de "perdre son temps", même si ça forme, à remplir des dossiers qui mènent à rien (parce que vu que t'as déjà pas l'expérience d'avoir réalisé un vrai film, alors je te parle pas de l'expérience qu'il faut pour savoir constituer un dossier de subvention ou demande d'aide à la région) ou avec lesquels tu récoltes une misère que tu arrives à te dire "oh si je veux réaliser un film avant d'avoir trente berges et faire mes preuves, va falloir que je le produise moi même"...
Après du moment que tout est clair dès le début et que les gens qui s'investissent bénévolement savent à quoi s'attendre, je vois pas où est le problème... Si les gens grattent sans être payés, c'est que soit ils doivent également se faire la main, acquérir de l'expérience sans risquer de se faire lyncher vu qu'ils sont pas payés, soit ils sentent que y a du potentiel alors ils foncent... Dans les deux cas c'est eux qui décident, on leur force pas la main.
Moi je crois absolument pas au mec qui se dit "tiens je vais mettre cinq ans pour monter mon court métrage même si j'ai rien fait qui tienne la route avant, je vais quand même réussir à convaincre une prod..." Tu vois, j'y serai encore dans la paperasse à préparer mon film si à un moment t'as pas les couilles de te dire "arrête de te faire du mal, personne va le produire ton film, alors bouge-toi, bosse, économise et claque tout d'un coup en cinq jours de tournage...

Avatar de l’utilisateur
LPM
Messages : 670
Enregistré le : 28 Nov 2005 07:39
Localisation : Isère
Contact :

Messagepar LPM » 16 Aoû 2006 16:13

Ah au fait en ce qui concerne le mécénat et le sponsoring : je mets au défi n'importe qui de me prouver qu'il a récolté pour son court métrage en liquide plus de 1 000 euros à une société ou un particulier qui ne soit ni de sa famille ni de ses relations, ni qui a pitié de lui... Le mécénat comme production des courts métrages, c'est une vaste farce... Ca me fait encore rire d'ailleurs... Je sais pas où je l'avais entendu celle-là (en fait si je me rappelle maintenant... :roll: )

Avatar de l’utilisateur
Lully
Messages : 1036
Enregistré le : 11 Déc 2005 22:05
Localisation : Lyon

Messagepar Lully » 16 Aoû 2006 17:36

ON SE CALME ICI...


Retourner vers « Tournages »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités