Redemption [en ligne]

Faites nous découvrir vos réalisations.

Modérateurs : Guido, Lully, Thorn

DS Studio
Messages : 3
Enregistré le : 02 Jan 2006 20:59
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Redemption [en ligne]

Messagepar DS Studio » 14 Déc 2006 20:09

Bonjour à tous,

Nous vous invitons à découvrir notre dermier court métrage Rédemption.
"Du sang neuf en plein bouillonnement créatif"
Ciné Live N°107 - Décembre 2006

Sujet : Le destin croisé d'un homme de main veillissant et d'un jeune flic fougueux.
Avec : Patrick Diwen, Loic Lefebvre, Emilien Geish, Thibault Motte, Béryl Coutat, Anne catherine Andrioli, Mikael Bianic
Réalisation : David Salou
Chef opérateur : Aurélien Savidand
Son : Chloé Guillaumin
Musiques : Aurélien Marini - Lénaic Follezour
Durée : 13'40''
Année : 2006

>>> Voir le film

Image

N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires.

L'équipe DS Studio
Production & réalisation de courts métrages numériques de genre.

Avatar de l’utilisateur
Thorn
Messages : 2050
Enregistré le : 28 Oct 2005 13:30
Localisation : Lyon

Messagepar Thorn » 15 Déc 2006 16:02

Salut !

Je vais donc faire ma petite critique. J’adore ça. Dans ma critique, je ne prends pas en compte le budget. Pour moi, tout ce qui compte, c’est le résultat. Certaines des observations qui vont suivrent seront peut être erronées car j’ai visionné le film, directement sur le site qui l’héberge, ce qui m’a empêché d’avoir la pleine qualité de l’image et du son. Donc, je n’aurais qu’une opinion courte à ce sujet. Les observations qui vont suivre n’engagent, bien-sûr, que moi.

Je ne m’étendrais pas, je n’ai vu le film que deux fois. Je serais donc super bref sur tous les aspects que je vais aborder. Il n’y, en général, rien à dire d’un mauvais film. Et ici, il ne s’agit pas d’un mauvais film. Donc, à voir ! :D

Alors c’est partit !

Réalisation :

Dans l’ensemble, je trouve que cela se tient. Il y a quelques jolis plans travelling ou grue qui font leur effet et le rythme des images reste en cohérence avec l’histoire. Il manque tout de même pas mal de gros plan qui nous plonge dans l’action. A l’inverse, certains plans larges ne montrent rien, et du coup, fusillent l’ambiance posée plus tôt. Les cadrages ne sont pas très inventifs, et parfois même un peu plat par rapport à l’action qui se déroule.

Les plans à l’épaule sont sympas, mais pas toujours justifiés. Du coup, on rentre moins dans l’histoire.

Pour le moment où le héros rampe, blessé, sur le sol, pour rejoindre le tueur, pourquoi est-ce cadré aussi large ? On aimerait souffrir avec lui, et là, on le regarde avancé, sans frémir !

Au sujet de l’ambiance, justement, ben je trouve qu’il n’y en a pas vraiment. Il n’y a pas de recherche au niveau de la lumière. Il s’agit soit de lumière extérieur, soit de lumière artificiel, mais juste posée pour qu’on y voit quelque chose. Peut être même qu’il n’y avait pas de lumière du tout. C’est dommage. Il y a certaines séquences, comme la séquence de fin par exemple, qui auraient mérité un véritable travail de photographie pour nous plonger vraiment dans ce que vivent les personnages.

Par rapport à la direction d’acteur, mis à part le tueur à gage, je trouve que les autres personnages ne correspondent pas du tout au rôle. Le flic qui fait cavalier seul (donc le héros) a tout l’air sauf d’un flic. Je dirais un concessionnaire de voiture en week-end ou un prof d’éco-droit. Le caïd que l’on voit quelques minutes est vraiment jeune et n’est pas convaincant lorsqu’il donne des directives à ses hommes. Tout comme la toubib, qui récite son texte sans trop y croire. On a presque peine à croire que le fumer de haschich en ai déjà fumé dans sa vie, et encore moins qu’il est au courant des « gros coups » qui se préparent. Dommage, c’est un personnage intéressant, mais qui est vraiment trop « propre » sur lui ! En enfin le tueur à gage qui est bon lorsqu’il est cynique, et qu dénote dès qu’il hausse la voix. De plus, il ne sait pas tenir une arme. Dommage pour un tueur.

La mise en scène est intéressante et il se passe, en général, toujours quelque chose lorsqu’un personnage est dans le cadre. Cependant, la séquence du docteur est un peu faible au niveau de la mise en scène, et la dernière séquence est brouillon. On devine à peine ce qu’il se passe, on ne sait plus qui est qui, et je pense qu’une balle dans le ventre fait bien plus mal que ce qu’il paraît à l’image. Le comédien supporte plutôt bien la douleur ! La séquence où le flic se balade au milieu de la foule n’apporte pas grand chose non plus. Il marche, c’est tout.

Montage :

Pleins de bonnes idées de montages mais rarement justifiées. Des balayages tentent de donner du rythme, mais comme ils ne sont pas justifiés, ils desserrent. J’aime bien les images noirs et blancs qui entrecoupent la séquence d’intro. Par contre, je n’aime pas du tout tous ces fondus au noir qui ralentissent le rythme et qui n’apportent pratiquement jamais rien dans le film. Idem pour le fondu, par exemple, qui lie la séquence de la voiture et celle de la maison. Je pense qu’un vrai montage cut aurait renforcé la tension du film.

Par rapport à la construction même du montage, j’ai une question qui me taraude l’esprit : pourquoi tous ces flash-back ? Pourquoi commencer par un flash-back ? Qu’est ce que cela apporte à la narration ? Le film est tellement décousu dans son montage qu’on n’en comprend la moitié, et par moment, on n’est même perdu sans savoir vraiment qui est qui. Le pire moment est celui de la fusillade de fin où l’on ne sait ce qui se passe, qui sont les méchants, qui sont les gentils, et qui s’est fait tirer dessus. Les flingues tirent sans qu’on ne les voit tirer, et du coup la scène perd en intensité.

Le montage n’est pas vraiment en rythme avec la musique. On a parfois l’impression qu’elle est posée sur les images, comme ça. Du coup, il y a un déphasage entre la bande audio et les images. L’harmonie est rompue.

Où est l’étalonneur ? Est-ce que les images ont été montées brut ? Là, je rejoins le point cité plus haut au sujet de l’ambiance. Les couleurs n’ont pas de cachet, pas de style. Dommage ! Cela aurait pourtant pu rattraper un peu la faiblesse qui subsiste au niveau de la photographie.

Bande son :

Le son est globalement moyen. Les seuls sons intéressants que l’on retrouve, sont ceux utilisés par les effets de montage. Mais on les a tellement entendu dans les films américains que, du coup, il n’y a pas surprise.

Au niveau de la prise de son directe, c’est très moyen. Il faut parfois tendre l’oreille pour comprendre ce que les acteurs disent, et les niveaux sont souvent différents d’un plan à l’autre. On peut même repérer des petits cut de son. En revanche, j’ai l’impression que la bande son est stéréo (à vérifier), mais alors, pourquoi ne pas l’avoir exploiter avec de véritables effets stéréos ?

Musique :

Le petit rock de début de film est sympa, le morceau de rap aussi. Mais alors la musque mélo au piano n’est franchement pas adéquat. Surtout dans la première séquence avec le tueur à gage (celle où il s’installe sur le banc). Il ne se passe rien de triste à l’écran (il est assis sur un banc et consulte un dossier, où il y est inscrit « cancérologie » je crois). Donc, rien de franchement mélancolique. Et la musique tente de nous plonger dans le mélo, sans y parvenir, puisque qu’il n’y a rien de dramatique à l’image.

Ensuite, par rapport aux deux autres morceaux (le rap et le rock), pourquoi ne pas les avoir utilisé pour illustrer, plutôt que pour compléter ? Les morceaux ne racontent rien, et habillent juste. Dommage ! Je pense qu’il aurait été judicieux de travailler sur un même thème, décliné de plusieurs façons, en fonction de l’intention de la séquence. Du coup, les musiques sont sympa, mais on ne s’en rappelle plus, et n’apportent plus grand chose.

Maquillage :

Du sang ! Plein de sang sur la fin ! Mais peut être pas assez. Une balle dans le ventre saigne beaucoup plus, et lorsqu’on en reçoit une dans la gorge, je pense qu’on crache aussi pas mal d’hémoglobine. Là, la victime tousse, mais ne crache pas grand chose, voir rien du tout.

Pourquoi est-ce que sur le héros, le sang est rouge vif (pas très crédible) et sur le tueur à gage, le sang est sombre (très bien fait !) ?

Par rapport au maquillage aussi, j’ai un grand regret sur le fumer de hachisch qui est vraiment nickel. Autre regret pour la femme du héros qui, par rapport à la situation qu’elle vit, à une très jolie mine.

Le scénario :

Bon, j’avoue, je n’ai pas tout compris. Il y a beaucoup d’éléments, on ne sait pas trop qui est qui, quels sont les buts des persos…

Mélanger séquences réelles et flash back peut être un exercice intéressant si cela apporte quelque chose au film en rajoutant du suspense par exemple, ou en reconstituant les pièces d’un puzzle. Là, les flashs arrivent toujours pour expliquer l’action qui va suivre. Et du coup, n’ont aucune intensité.

Il y a aussi pleins d’intrigues lancées, mais peu, mal expliquées :

- Qui le tuer va t’il voir cimetière ? Quel est ce dossier qu’il consulte sur le banc ?

- Avec qui le caïd est-il en litige ? dont on ne sait rien, et qui n’a aucune incidence sur l’histoire puisqu’on ne le revoit plus. Pourquoi est-il en litige ? Quel est son intérêt dans l’histoire ?

- Qui est ce fumeur de drogue ? Qu’est ce qu’il fait là du coup ? Comment est-il au courant de ce qui se trame ? Quels sont ses liens avec le flic ?

- Qu’est ce qui se trame justement ?

- Qui est ce tueur à gage ? Avec qui traite t’il ? Quel est sont but ?

- Qu’il y a t’il dans la mallette ? Quel est l’affaire qui a été faite ? Qui avec qui ? Qui sont les commanditaires ?

- Qui sont tous ces gens, à la fin, dans la fusillade ? (à ce sujet, je trouve ça bizarre que des types avec des fusils d’assauts, et tout en armure, se fasse dégommer si facilement)

- Comment le flic trouve t’il la maison où se planque le tueur à gage ?

On comprend tout de même ce que recherche le flic : trouver de l’argent pour sauver sa fille. On se demande juste comment un flic fait-il pour faire cavalier seul, sans jamais être importuner par ses supérieurs.

Je trouve que la problématique du policier arrive un peu tard dans le film. Le film ne prend de l’intérêt qu’à partir de ce moment, puisque tout du long, il n’y a de l’exposition sans vraiment savoir qui est qui, et où ils vont.

L’histoire du tueur à gage est un peu abordée, sans vraiment que cela ai un intérêt pour le film, sans, en plus, qu’on connaisse son histoire. Il n’y a que des interrogations. Quel est l’intérêt de poser des questions, si cela ne sert pas l’histoire. Je trouve intéressant de ne pas répondre à toutes les questions, mais à condition que cela ait un intérêt. Le mystère pour le mystère n’apporte pas grand chose je trouve.

Le flash back dans la voiture est mal amené. Déjà, il n’avait aucun intérêt à être un flash back, et du coup, on n’a pas le cheminement psychologique du policier pour passer à l’acte. A ce sujet, je trouve super bizarre que le héros explique le pourquoi de son implication dans les projets mafieux au tueur à gage en train de mourir. Ce n’est pas très crédible.

Sans vouloir dévoiler la fin, on reste quand même sur sa fin justement. On se dit, « tout ça pour ça ! ». L’histoire n’a du coup pas avancé, et l’on en sait encore moins qu’au début du film.

L’idée de montrer, en parallèle, la vie et les problèmes du flic et d’un tueur est pas mal, mais il est dommage, que du coup, on ne sache pratiquement rien sur leur vie et sur leurs motivations ! Un tueur à gage sans patron, et un flic sans hiérarchie, donc pas vraiment d’environnement pour les deux protagonistes principaux, cela fait un peu vide.

Enfin, je me posais la question du titre. Pourquoi ce titre ?

Voilà, j’ai sommairement abordé quelques aspects du film, qui dans l’ensemble mérite d’être vu si, à mon goût, il y a pas mal de faiblesse. J’espère que j’aurais des réactions par rapport à mes critiques, car l’intérêt, c’est justement d’en discuter. En plus, je demande à voir d’autres de vos productions !

Merci en tout cas d’avoir poster votre film ! 8)

DS Studio
Messages : 3
Enregistré le : 02 Jan 2006 20:59
Localisation : Seine et Marne
Contact :

Woua

Messagepar DS Studio » 15 Déc 2006 22:17

C'est la première fois que j'ai eu critique aussi longue et détaillée :D

Bon, je vais tenter de répondre :

Pour la réa, je pensait bêtement pouvoir réaliser beaucoup plus de plan que cela pendant une journée... Grosse erreur. Je suis donc allé à l'essentiel pour oublier les plans un peu plus exotiques. Je le regrette maintenant.
Même raison pour la séquence de fin tournée en 1 journée alors qu'il aurait fallut 3 ou 4 jours (fusillade chorégraphié, plan sur les hommes qui arrivent...). Encore un choix difficile.

Niveau éclairage, je suis d'accord. A méditer pour le prochain.

Maintenant niveau scénar :
L'histoire de départ était beaucoup plus complète, elle a été reduite pour pouvoir être adapté sur un format court. Donc beaucoup de choses ont été mise de cotés.

- L'homme sur le banc regarde son dossier médical (service de cancérologie), il prend une cigarette car il sait qu'il est perdu.
- Sur la pierre tobale, il est inscrit Julien Tellis 1974-1981 (le même nom que sur le dossier médical). Il s'agit donc de son fils.

Voila en gros un "début" d"explications.
Production & réalisation de courts métrages numériques de genre.

DamonDcow
Messages : 43
Enregistré le : 24 Jan 2006 19:14
Localisation : Annecy
Contact :

Messagepar DamonDcow » 31 Jan 2007 13:52

c'est vrai qu'il y a pas mal d'erreur.

Le truc le plus drôle c'est la réplique : c'est bon les mecs il est à vous.
Et en contre champs, on croit voir trois ou quatre flics, mais non. Juste un
petite gars maigrelet. Un mini pouce....

Y'a même une erreur de manip de balance des blancs non lockée, à la réplique du flic : ne me fais pas ton numéro.

Sinon, plus sérieusement, je trouve que le film manque de clarté, donc de script. La raison a été donnée. Un scénario de long, réduit pour faire un court.

Et le noir, entre chaque scène, ça coupe grave l'action. Vaudrait mieux un habillage dynamique comme phone game.

Enfin, je trouve sinon le filmage pas trop mal.

CocoRico
Messages : 42
Enregistré le : 10 Mai 2006 22:52
Localisation : annecy

Messagepar CocoRico » 09 Fév 2007 22:32

salut,

EN realisateur en herbe incapable de faire naitre un projet de court, voila ce que je dis :-)

- dans l'ensemble, un potentiel que ce soit au niveau narratif comme realisation.

- manque de clarté sur le scenario , surtout à la fin : je comprends que le flic et le tueur a gage ( l'acteur le plus credible et très bon, pour moi) sont de mèches et que le flic de ne peut pas se tirer avec le pognon en douce. après, j'ai vraiment du mal a comprendre: pourquoi l'assault des forces de l'ordre ? qui tue qui ? desolé d'être aussi dur...

- les fondus m'ont déplus et surtout dans la sequence de la fin : le passage de la scene de la fusillade à celle de l'escalier n'est pas assez "CUT", rapide et on perd le rythme, dommage.
Peut être aussi cela : manque de rythme, que ce soit au niveau de la narration que de la realisation. Dommage.
J'ai vraiment eu l'impression que tu as cherché a montrer de quoi tu etais capable avec toute cette diversité au niveau realisation et il me manque une unitéd'action dans ce domaine.
Enfin, je trouve que les Effets sont trop marqués : transition, musique, flash back. ( surtout le bruit du flash back)

J'ai beaucoup aimé la seconde scene, celle dans laquelle le tueur a gage est assis sur le banc. J'ai vraiment eu envie de savoir pourquoi et le type attendait. Ca a creer une envie d'en savoir plus, ca m'a bien fait patienter, a bien fait monter la sauce, bref, ca a bien marché avec moi.

Pour ce qui est du son et de la lumiere, comme j'y connais rien je vais juste dire que ça m'a pas derangé ( même si c'est vrai qu'une ambiance est la bienvenue ET JE COMPRENDS TOUT A FAIT LE MANQUE DE MOYEN).

Je trouve vraiment que si le scenario ( en tant que scenariste, je peux pas m'empecher de sortir ce genre de phrases, désolé ! :-))) avait été plus travaillé, plus simple, plus travaillé en tant que court a part entiere en oubliant completement le format plus long, je pense que ça aurait apporté vraiment un gros plus.

Dans l'ensemble, ca m'a quand meme bien plu. Merci pour ton film.

En esperant que cela pourra t'etre utile,

Nordine

Arjumand
Messages : 1
Enregistré le : 26 Déc 2014 12:31

Re: Redemption [en ligne]

Messagepar Arjumand » 26 Déc 2014 12:38

Bon, les gars, un peu de sérieux !!!

Quand est-ce que vous avez prévu de faire autre chose que des essais de caméra .

Faites des films... s'il vous plaît !!!

(et personne n'est obligé de montrer ses brouillons !)
Download high quality 70-486 dumps to prepare and pass northwood.edu with oracle certification dumps Testking 70-685 Also get free demos of www.curry.edu for review of United States Army Command & General Staff College


Retourner vers « A voir »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités