Evitez les troubles-fêtes

Ici on parle des autres problèmes et on essaye de trouver des solutions ! (tournage et postprod)

Modérateurs : Guido, Lully

Nico_SK
Messages : 25
Enregistré le : 23 Nov 2006 00:15
Localisation : Roanne
Contact :

Evitez les troubles-fêtes

Messagepar Nico_SK » 18 Jan 2008 21:06

Voilà, je voulais évoquer un problème qui m'ait arrivé et je pense que je ne suis pas le seul, ce sont les enquiquineurs qui viennent polluer les tournages.

Lors de mon tournage l'année dernière, on a beaucoup tourné de nuit. Et le premier jour de tournage on a tout eu : les badots qui croient que c'est TF1 ou France 3 (un jour je vais dire que je bosse pour Spielberg histoire de voir leur tête :roll: ), les étudiants et leur corne de brume, se rendant à une soirée non loin, les SDF complètement imbibés d'alcool qui viennent se poser pour voir ce qui se passe et qui vous insultent dès que vous leur dîtes un mot, et les co****** qui viennent râler juste pour vous faire ch***....tout dans la même soirée, ça calme...

Le pire aussi, c'est un cracheur de flamme qui est venu se poser à côté de nous avec sa radio et ses jets de flamme sur le quai des Célestins (qui est quand même très long) et qui s'est mis à nous menacer dès qu'on lui a demandé gentiment d'arrêter ou d'aller se poser ailleurs... :x

Bref, ça craint de plus en plus de tourner de jour comme de nuit...
Alors est-ce que vous avez des parades pour éloigner tout ce vilain monde parasite? Est-ce qu'il vaut mieux se taire ? Foncer dans le tas ? Avoir des copains très costauds ? Ou le numéro de Police Secours prêt à fonctionner ?

georgique
Messages : 268
Enregistré le : 23 Juin 2007 16:09
Localisation : lyon pour le moment

Messagepar georgique » 18 Jan 2008 21:12

ouah oh! Je ne peux te répondre. Tout réal. a ses ennuis. Même avec son équipe lorsqu'elle n'a pas confiance dans ce que souhaite le réal.
je ne sais quoi te répondre. Pourtant pour mon premier court il y avait un sdf mais il ne m'a rien dit. Tu as-du mal tomber c'est tout. Ce sont les aléas.

Courage et remets toi. COOL en toi. Le maitre mot pour tout réal.
que viva la vida!

Nico_SK
Messages : 25
Enregistré le : 23 Nov 2006 00:15
Localisation : Roanne
Contact :

Messagepar Nico_SK » 18 Jan 2008 22:50

Oui non mais t'inquiète pas, je suis pas en depression :lol:

C'est juste que c'est un constat. Les mésententes entre l'équipe et le réal, c'est autre chose, là ce sont des inconvénients externes qu'on peut parfois éviter (donc rien à voir avec les problèmes de météo)

Bref, les rues sont mal famées et les gens bornés, donc qu'est-ce qu'on peut faire pour les éviter le temps de terminer la journée de tournage? :roll:

georgique
Messages : 268
Enregistré le : 23 Juin 2007 16:09
Localisation : lyon pour le moment

Messagepar georgique » 19 Jan 2008 10:25

je ne puis t'aider. Peut-être inviter Diogène à tes tournage. Il les occuperait :wink:
que viva la vida!

Avatar de l’utilisateur
Thorn
Messages : 2050
Enregistré le : 28 Oct 2005 13:30
Localisation : Lyon

Messagepar Thorn » 19 Jan 2008 11:36

Je crois que le seul mot d'ordre pour un tournage en extérieur c'est : Discrétion.

En effet, dès qu'il y a un tournage, les réactions des gens (positives ou négatives) sont très vite accentuées. C'est comme ça, on y peut rien.

Déjà, premières choses lorsqu'on tourne en extérieur :

- avoir bien repéré au préalable (fréquentation du lieu, issues de secours, etc.),
- avoir une autorisation de tournage, cela permet de ne pas se faire embêter par la police et risquer la confiscation du matériel,
- avoir une assurance, qui en générale n’est vraiment pas chère pour les asso et cela évite bien des ennuies lorsqu'il y a des accidents (et cela arrive plus souvent qu'on le croit !).

Pour ma part, lorsque je suis en tournage, et que des gens extérieur sollicitent l'équipe, l'assistant réal a déjà préparé son petit texte à balancer. "Il ne s'agit pas d'un film", "nous sommes juste une asso", "nous faisons juste des essais pour le caméscope", "les images ne sortirons jamais", "nous ne sommes personne".

Le but étant d'enlever le côté clinquant du projet. Bien vite, les gens qui s'intéressaient à l'équipe se détournent, on ne les intéresse plus, puisque nous ne faisons plus un film. Juste des tests de caméscope. Rien de passionnant quoi.

Il faut être très calme, très gentil, souriant avec les gens qui posent des questions et qui s'intéressent. Ne pas hésiter à négocier la tranquillité. Leur expliquer que tu désires être un peu tranquille tout en leur faisant comprendre que ton projet n'est pas un film, qu'il est chiant comme la mort, et qu'il n'y a donc aucun intérêt à rester.

Il faut donc être le plus ennuyant, le plus inutile possible.

Ensuite, il faut être super discret. Cacher le matos autant que possible s'il n'est pas utilisé et éviter de hurler "action" ! Un petit "en avant" ou "c'est partit" marche aussi bien, et cela à l’intérêt de ne pas attirer pas tous les regards. Bon, ça se la pète moins, mais ce qui compte, c'est que ce soit la réalisation du film qui ressorte, pas le réal. Non ?

Idem pour les ordres du premier assistant à l'équipe, il faut donner les ordres discrètement. Etre silencieux.

Enfin, il faut éviter de tourner dans les endroits mal fréquentés. Tu risqueras juste de te faire abîmer le matériel. Ce souvent ce que cherchent les cons qui provoquent. Une réaction de ta part pour pouvoir se battre. C'est comme ça.

Certains ne supportent pas qu'on puisse filmer devant chez eux, d'autres ont bien compris qu'à eux seul ils peuvent emmerder toute une équipe, et le plaisir de devenir le centre d'intérêt de tout le monde est trop dur à gérer pour eux. Ils faut qu’ils le deviennent.

Dans des endroits un peu sombres, tu peux aussi faire appel à des amis avec une carrure plutôt impressionnante. Cela permet d'expliquer qu'on ne veut pas être déranger plus facilement.

Enfin, ce qui compte, c'est de sauvegarder l'équipe et le matériel. Donc, si vraiment l'ambiance devient chaude (et oui, ça arrive), alors la meilleure solution c'est de partir et de revenir plus tard. Peut être que tu arriveras à aligner tous tes assaillants, mais si c'est au prix d'un comédien amoché ou d'une caméra à terre, c'est toi qui auras perdu.

Sinon, il y a toujours moyen de faire bloquer la rue par la police, mais c'est une autre organisation encore... :wink:

georgique
Messages : 268
Enregistré le : 23 Juin 2007 16:09
Localisation : lyon pour le moment

Messagepar georgique » 19 Jan 2008 15:15

c'est vrai tout ceci Thorn.
Pour ma part, j'ai toujours chercher à tourner soit dans des endroits peu fréquentés, soit là où l'on peut passer inaperçu. (caché par des feuillage et autre.) Lorsqu'il y a question de repérage cela implique nombre de points.
Avec une équipe voire la plus minimale possible calme, ordonnée,effective et qui sait parler bas.
que viva la vida!

Nico_SK
Messages : 25
Enregistré le : 23 Nov 2006 00:15
Localisation : Roanne
Contact :

Messagepar Nico_SK » 20 Jan 2008 02:39

Merci pour cette réponse Thorn, il est vrai que je n'avais pas pensé à dévaloriser le projet, étant donné qu'une fois sur le tournage, y'a une certaine excitation du fait que le projet se concrétise qu'on a plutôt envie de le crier au monde entier tellement on est heureux... :roll:

Après pour les lieux, parfois on ne peut pas faire autrement, et tourner avec une équipe réduite quand on a déjà 6 acteurs plus l'équipe technique dont certains placés aux extrêmités de la rue pour la bloquer ou prévenir afin qu'ils fassent le minimum de bruit, c'est pas toujours évident.

En tout cas, je trouve qu'il y a peu de personnes qui sont au courant de tous ces risques, on ne se fait pas agresser tous les jours non plus heureusement, mais parfois les débutants oublient ce genre de risques....

J'avais entendu parler d'un groupe d'étudiants qui voulaient faire un petit docu sur les catacombes de Paris. Seulement voilà, ils y sont allés à 3....et là où ils ont eu de la chance, c'est de pouvoir ressortir....mais sans portefeuille, ni blouson, ni matériel...
Ou d'autres encore qui avaient tourné dans un squat sans prévenir et qui s'étaient retrouvés en joue par la BAC :roll:

De mon côté on avait les autorisations, on a bien vu la voiture de police s'arrêter mais ils sont pas venus nous voir, en revanche, autorisation ou pas, les badauds n'en ont rien à faire...
Et pour ce qui est de bloquer la rue, on m'avait demandé de remplir une demande en 11 exemplaires.... :roll: cela dit, je me suis contenté de la simple autorisation de l'OTEP :D

Avatar de l’utilisateur
Thorn
Messages : 2050
Enregistré le : 28 Oct 2005 13:30
Localisation : Lyon

Messagepar Thorn » 20 Jan 2008 10:19

Nico_SK a écrit :J'avais entendu parler d'un groupe d'étudiants qui voulaient faire un petit docu sur les catacombes de Paris. Seulement voilà, ils y sont allés à 3....et là où ils ont eu de la chance, c'est de pouvoir ressortir....mais sans portefeuille, ni blouson, ni matériel...
Ou d'autres encore qui avaient tourné dans un squat sans prévenir et qui s'étaient retrouvés en joue par la BAC :roll:


Là, c'est de l'amateurisme dans le très mauvais sens du terme... C'est ce genre d'équipe "bras cassés" qui donnent une mauvaise image au court-métrage... :?

Nico_SK a écrit :Après pour les lieux, parfois on ne peut pas faire autrement, et tourner avec une équipe réduite quand on a déjà 6 acteurs plus l'équipe technique dont certains placés aux extrêmités de la rue pour la bloquer ou prévenir afin qu'ils fassent le minimum de bruit, c'est pas toujours évident.


Oui, c'est sûr qu'une équipe complète compte au moins 20 personnes... Mais comme je te l'ai dis, moins tu seras "intéressant", plus tu pourras tourner tranquille. Idem pour trouver des décors. Lorsque c'est pour un film, les propriétaires tordent un peu du nez, mais quand c'est pour une petite asso inconnue qui fait juste des essais ou quelques traveaux vidéos, tout de suite, les gens s'en moquent et te disent : "pourquoi pas"...

georgique
Messages : 268
Enregistré le : 23 Juin 2007 16:09
Localisation : lyon pour le moment

Messagepar georgique » 20 Jan 2008 13:12

Niko, pense aussi aux horaires et aux jours de la semaines vis à vis des passages des gens et de type de personnes et leurs fréquentations. Ainsi quelque soit la taille de l'équipe, ton équipe peut être protégée.
Selon ma visions, un réalisateur est celui qui travaille pour le groupe, qui sait prendre les bonnes décisions et qui a prévus un maximum d'imprévus et en a trouvé des solutions. Mais tu as ta vision Niko.
J'ai tourné sur un grand axe, dans un parc à des horaires précis vis à vis des possibles fréquentations d'habitués. Et je n'ai eu aucun soucis.
On ne peut que se sentir petit lors d'un tournage, et peu dans la joie, car un projet n'est rien avant qu'il ne soit fait.
Modifié en dernier par georgique le 20 Jan 2008 13:38, modifié 2 fois.
que viva la vida!

Nico_SK
Messages : 25
Enregistré le : 23 Nov 2006 00:15
Localisation : Roanne
Contact :

Messagepar Nico_SK » 20 Jan 2008 13:31

Ouais Georgique, mais oublie pas tous les aléas, quand tu as des personnes qui n'ont que ça à faire, tout est ok, mais quand tu dois réussir à organiser ton planning selon les disponibilités de tout le monde, c'est pas non plus évident...

Et puis on tournait dans le hall d'entrée d'une amie à moi qui m'a dit que ce soir-là c'était vraiment exceptionnel de voir autant de bord** dans la rue :shock:

Donc coup de malchance...sinon c'est sûr, faut prévoir le bon moment de la journée :wink:

georgique
Messages : 268
Enregistré le : 23 Juin 2007 16:09
Localisation : lyon pour le moment

Messagepar georgique » 20 Jan 2008 13:34

oui, je sais les problemes de plannig. Mais avec de la réfexion et du temps pris pour bien tout planifier on peut peut toujours arriver à un au moins ça. Faire un film, c'est ne pas être pressé.

Après, je parle avec mon expérience. Mais saches qu'il y a autant de manière de faire et de gérer les choses et d'être réalisateur, qu'il y a de réalisateurs. Et chacuns fait suivant ses propres expériences et ses propres cogitations sûr icelles.

tu cherches à comprendre donc tu es sur la bonne voie. On en apprend à chaque tournage.
Ce qui je t'ai écris ne vaut peut-être que pour moi, car c'est issu de mon expérience. As-ti de voir selon ton expérience.

cordialement.
que viva la vida!

Nico_SK
Messages : 25
Enregistré le : 23 Nov 2006 00:15
Localisation : Roanne
Contact :

Messagepar Nico_SK » 20 Jan 2008 20:39

Oui, ça c'est sûr, s'il y a bien une chose que je sais, c'est que mon tournage m'aura apporter beaucoup, non seulement que je sais que je suis fait pour ça car j'adore le travail avec l'équipe et la mise en scène, mais aussi qu'il y a de nombreuses erreurs que je tacherais de ne plus refaire... :D

Après c'est sûr, chacun vit un tournage différemment, mais dans tous les cas, nous ne sommes jamais à l'abri d'un problème, même qu'on a déjà eu...

Et je ne souhaite qu'une chose, c'est que toi, et tout le monde d'ailleurs, ne fasse pas l'expérience de ce genre de problèmes, car quand un type veut vraiment faire ch***, il y arrive... :evil:


Retourner vers « Autres problèmes »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité